Les Murs de Poussiere (Francis Cabrel)
 

[Dm]Il reva[Bb]it d'une v[G]ille etrang[Dm]ere, une v[Bb]ille de f[C]illes et de j[Dm]eux, Il voul[Bb]ait vivre d'[G]autre mani[A]ere, dans un autre mili[Dm]eu Il rev[Bb]ait sur son ch[G]emin de pi[Dm]erre, "Je partir[Bb]ai dem[C]ain si je v[Dm]eux, J'ai la f[Bb]orce qu'il f[G]aut pour le f[A]aire et j'irai trouver mi[Dm]eux" {soc} Il voulait trouver mi[F]eux que son lopin de t[A]erre, que son vieil [Dm]arbre tordu au mili[G]eu, Trouver mi[Bb]eux que la douce lumi[C]ere du soir pres du f[F]eu, Qui rechauffait son p[A]ere et la troupe enti[Dm]ere de ses ai[G]eux, Le sol[Bb]eil sur les murs de poussi[C]ere, il voulait trouver mi[Dm]eux. {eoc} Il a fait tout le tour de la terre, il a meme demande a Dieu, Il a fait tout l'amour de la terre, il n'a pas trouve mieux Il a croise les rois de naguere, tout drapes de diamants et de feu, Et dans les chateaux des rois de naguere, il n'a pas trouve mieux {soc} Il n'a pas trouve mieux que son lopin de terre, que son vieil arbre tordu au milieu, Trouve mieux que la douce lumiere du soir pres du feu, Qui rechauffait son pere et la troupe entiere de ses aieux, Le soleil sur les murs de poussiere, il n'a pas trouve mieux. {eoc} Il a dit "Je retourne en arriere, je n'ai pas trouve ce que je veux" Il a dit "Je retourne en arriere" , il s'est brule les yeux {soc} Il s'est brule les yeux sur son lopin de terre, que son vieil arbre tordu au milieu, aux reflets de la douce lumiere du soir pres du feu, Qui rechauffait son pere et la troupe entiere de ses aieux, Au soleil sur les murs de poussiere, il s'est brule les yeux. {eoc} [Dm]_______ [G]Il s'est brule les yeux _[Dm]_______ [G]Il s'est brule les yeux
 

Retour au menu