Les doigts (Kevin Parent)

(D)Le pouce est le (A)doigt, qui (G)sert à me (D)déplacer
Il est court et (A)robuste, je peux (G)toujours m’y (D)fier
C’est lui qui tire pile ou (A)face, et qui (G)soutient ses (D)frères
Pour dévisser ou (A)s’agripper, ou pour (G)approuver une (D)affaire
(F#m)On dit qu’il est (G)maladroit, peut-être (A)parce qu’il est (Bm)loin
Et (G)différent des autres (A)doigts, mais (G)solidaire quand ferme le (D)poing.

(D)L’index est le (A)doigt, (G)rusé, (D)intelligent
Qui semble être le (A)chef, qui (G)dirige (D)concrètement
(F#m)Il peut te pointer (G)sévère, et (A)t’accuser (Bm)méchamment
(G)T’indiquer une (A)direction, ou (G)t’appeler (D)amoureusement.

(D)Le majeur est le (A)doigt, le plus (G)grand, le plus (D)visible
Du centre de ses (A)frères, il (G)apporte un (D)équilibre
(F#m)Il est raison (G)passion, il peut être (A)fort ou (Bm)sensible
Et quand y a (G)trop de (A)confusion, (G)spontanément il (D)s’exprime.

(D)L’annulaire est le (A)doigt, qu’on (G)oublie trop (D)souvent
Discret et (A)soldat, il suit les (G)autres (D)calmement
Il a (F#m)l’esprit de (G)famille, et porte (A)fièrement le (Bm)jonc
(G)Responsable, protège le (A)petit, il est (G)naïf mais il est (D)bon.

(D)L’auriculaire est le (A)doigt, le plus (G)petit, le plus (D)fragile
Insécure et (A)exigeant, c’est le (G)dernier, le plus (D)sensible
(F#m)Reconnu pour son (G)flair, son (A)intuition, sa (Bm)clairvoyance
Il a une (G)touche de (A)magie, mon petit (G)doigt me porte (D)chance.

Et la (G)paume de ma (A)main, (D)imprimée de milles (Bm)chemins
(G)Semble vouloir me (A)dire, que je (G)n’existe (A)pas pour (D)rien.
 
 

Retour au menu