Bleu et blanc (Robert Paquet)

 Am
                                             G
J’ai rencontré le long du chemin
                                                                F
Un viel homme qui demandais de l’argent
                      Em7                            Am
C’était pour s’acheter son gallon de vin quotidien
                                              G
J’lui ai demandé si par hasard,
                                                 F
Il aurait pas déjà perdu espoir
                     Em7                            Am
Ce qu’il m’a répondu je ne l’oublierai jamais.

Y disait :
 

(Refrain)
   C            G                Am
 Bleu et blanc, vert et rouge
                                    F            Em7
 Sont les couleur des cerfs-volants
                    Am
 Qui volent dans la nuit
C            G        Am
 Ouhou, oseras-tu jamais
                                      F                Em7
 Prendre en main les choses de ta vie
                                Am
 Qui te tiennent à coeur
 

Si ce n’est qu’une question
De fièrté, laisses tomber !
T’en a déjà trop pour garder ta liberté
Y’en a qui sont des avocats,
D’autres des femmes de potiers
Ils ne savent ce qu’ils font de leur vie
Lorsque :

Refrain

Voir et ne pas entendre
Les beaux discours de ces loups
Qui des finances se font une bonne conscience
On vent et on achète tout
Ce qu’il y a de neuf et d’usagé
Quand au reste, on dit qu’on peut bien les garder.
En Chantant :

Refrain

J’ai déjà connu une femme
Qui pour un instant
Voulait bien tuer ses enfants.
Pourtant j’ai bien entendu,
La voix des crieurs de vie
Celle des enfants qui jouent dans la cour d’en avant
En chantant :

Refrain

Ce n’est pas un temps comme les autres
Tout le monde parle de révolution
Malheureusement, il n’en est même pas question
Crois-tu vraiment à ce que tu fais,
À ce qui se passe dans la rue
Ou as-tu toi aussi vendu ton point de vu
En disant :

Refrain

Pourtant j’ai bien entendu,
Au loin dans un village
Les cloches et les tambours qui ont sonnés.
Combien de jours, de nuits, d’années
Combien de feux devra t-on réallumer ?
Une bonne journée la hache va tomber
Lorsque :

Refrain

Retour au menu